Le processus de la douleur

Don’t worry, be happy !
6 octobre 2020
Lorsque la pression s’éternise…
19 novembre 2020

C’est quoi ce tourbillon ?

Il y a plusieurs façons de décrire le processus par lequel nous traversons une situation difficile.

Dealer avec une perte, quelle qu’elle soit, dans la vie, est un processus à parts entières. Nous sommes tous concernés! 

Cela peut être la perte d’un travail, d’une relation, de finances, de la santé, d’un idéal, etc. 

Devoir gérer une maladie chronique ou un handicap est un processus de longue haleine…

La définition simple de « chronique » pourrait être que les symptômes, les problèmes, les défis ne disparaissent généralement pas de façon instantanée. Tu les portes avec toi comme ta carte bancaire dans ton portefeuille !

En tant que thérapeute, j’ai pu constater que nous ne gérons pas la situation difficile, la douleur, la blessure de la même façon. Et cela n’a aucun rapport avec la profondeur ou la longueur de la « plaie »! Cela ne signifie pas non plus que nous sommes meilleurs ou moins bons que les autres…

Sur ce schéma que je te propose ci-dessus, tu pourrais expérimenter une ou deux étapes à la suite dans le même laps de temps, parfois l’une après l’autre dans cet ordre ci comme ça a été le cas pour nous, parfois dans un ordre totalement différent…   

  • 1- PERTE (d’un emploi, d’une relation, de la santé, d’un idéal, etc)
  • 2- DÉNI
  • 3-COLÈRE
  • 4-CULPABILITÉ
  • 5-DÉPRESSION
  • 6-ACCEPTATION

Le problème n’est pas tant de savoir comment tu vas parcourir ce schéma !

Le plus important étant en réalité, de savoir manager la situation d’une façon saine, et d’appréhender la douleur, étape par étape,  afin de te permettre d’être capable de prendre des décisions qui vont t’empuissancer et t’aider à avancer sur le chemin de la résilience. 

Garde bien en tête que sur ce chemin, ce processus, le but est d’arriver à la phase d’acceptation, là où tu peux commencer à voir les choses avec la bonne perspective !

Par contre, il est fort possible que tu circules de temps à autre à nouveau sur les étapes de cette spirale, que tu viennes les « revisiter »

Cela ne signifie pas que tu fais marche arrière, non ! 

Peut-être est-ce un souvenir qui est venu réveiller la douleur, comme un bleu sur ton âme… 

Pour t’illustrer cela :

Pour ma part, j’ai pris trois ans pour accepter le handicap de notre Lou-Anne, la rentrée scolaire des autres enfants en maternelle a été une période très douloureuse pour moi à l’époque. Celle du primaire est passée comme une lettre à la Poste !

Je me sais guérie aujourd’hui !

Cependant, cet été, j’ai survolé à nouveau cette spirale de la douleur, de façon beaucoup plus brève et rapide…  En effet, lors de cette rentrée 2020 j’ai vu ses amies, jeunes ados, surexcitées de leur rentrée en sixième, avec leurs baskets à paillettes et leurs fringues tendance! Et me suis dit qu’elle aussi aurait fait sa rentrée en sixième si ce handicap n’était pas là…

Mon coeur a serré et oui, la maman que je suis  a pleuré… Mais j’ai pris le taureau par les cornes et suis allée lui refaire sa garde robe avec les vêtements tendance qu’une jeune ado porterait fièrement! 

Ça a été ma victoire ! 

Alors, oui tu vas circuler sur cette spirale, revenir parfois sur les mêmes étapes, mais tu vas juste te retrouver à revisiter de façon plus ou moins brève les mêmes endroits et tu en retireras aussi des leçons différentes! 

Nous avons parfois l’impression que notre vie tourne autour de la douleur. En réalité, la douleur PEUT faire partie de notre voyage mais elle NE DÉFINIT PAS notre voyage et encore moins qui nous sommes ! 

N’oublions pas que nous sommes beaucoup plus résilients que nous ne le croyons et que nous avons une capacité d’adaptation beaucoup plus forte que nous ne le pensons !

Reconnaître que nous sommes vulnérables à la tristesse, va nous permettre de discerner plus facilement à quel endroit de ce processus nous nous trouvons… Cela va aussi nous permettre de mettre en place des actions saines pour sortir de cette étape et nous en réjouir ! Célèbre chaque victoire! Chaque petit pas compte…

Nous verrons dans les futurs articles, ces étapes, plus en détail ! 

Pour finir, voici quelques questions avec lesquelles je te laisse :

  • Quelle a été cette douleur, perte? 
  • A quelle étape de ce processus suis-je aujourd’hui?
  • Comment j’évolue ou j’ai évolué sur cette spirale : une étape après l’autre? Pas dans le même sens? 
  • Comment est-ce que j’exprime cela ? 

Cinq clés pour t’empuissancer :

  1. Ne refoule pas ta douleur, fais-y face, sois vulnérable
  2. Connais les différentes étapes de cette douleur et apprends à reconnaître à quel moment elles refont surface dans ta vie
  3. Soutiens ce processus pour chacun des  membres de ta famille qui le traverse 
  4. Modélise des façons saines d’exprimer ta douleur, ton ressentiment, ta tristesse, ta colère, ta frustration
  5. N’hésite pas à demander de l’aide surtout si tu sens que tu n’en peux plus…

by Brunella

1 Comment

  1. Sabrina dit :

    Super! Merci pour cet article.
    Je te rejoins complètement sur le point de vue, qu’il faut savoir rebondir lorsqu’une situation nous attriste.
    Le fait de faire de suite l’opposé de notre tristesse, changé radicalement le mal en bien !!!!
    Quelle victoire !
    Au lieu de subir la claque, c’est nous qui la donnons 😂😂😂
    Il ne l’avait pas vu venir celui là 😅

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevoir nos dernières news